Festival de Cinéma Européen des Arcs 2017


Festivités montagnardes, florilège de rencontres et 120 films au programme du Festival de Cinéma Européen des Arcs.

Du 16 au 23 décembre 2017 se tiendra aux Arcs le festival annuel du cinéma européen. Rendez-vous incontournable de la cinéphilie et des professionnels du cinéma européen, le festival des Arcs proposera une semaine de festivités, de rencontres, d’événements et pas moins de 120 films projetés.

Comme chaque année, le festival proposera plusieurs cycles et au cœur de cette activité aussi dense que réjouissante, une compétition de long-métrages. Cette année le jury sera présidée par Céline Sciamma, réalisatrice et scénariste césarisée à qui l’on doit la réalisation des prodigieux et mémorables Naissance des Pieuvres, Tomboy et Bande de Filles, ainsi que l’écriture de Quand on a 17 ans de André Téchiné et Ma Vie de Courgette de Calude Barras. Céline Sciamma se prêtera à l’exercice de la master-class, un événement animé par Horschamp – Rencontre de cinéma, jeudi 21 décembre à 17h30.



La cinéaste, experte des récits et des thématiques de l’affirmation de soi, du détournement des diktat et du passage de l’enfance à l’âge adulte, sera épaulée par un jury éclectique et prestigieux : l’actrice française Clotilde Coureau (L’Ombre des Femmes, La Môme, Elisa) le réalisateur hongrois László Nemes (Le fils de Saul, Oscar et Golden Globe du meilleur film en langue étrangère, Grand Prix du Festival de Cannes 2015), la comédienne belge Natacha Régnier (La Vie Rêvée des Anges, Les Amants Criminels, L’Ecume des Jours), le compositeur russe Evgueni Galperine (Malavita, Madame Bovary, la Famille Bélier), la réalisatrice lituanienne Alanté Kavaïté (Summer, Ecoute le temps) scénariste de Évolution de Lucile Hadzihalilovic, et enfin l’acteur franco-tunisien Sami Bouajila (Les Témoins, Omar m’a Tuer, Indigènes).



Dix films seront présentés en compétition officielle. Parmi les cinéastes présents pour introduire leur film durant le festival ; Robert Schwentke pour Le Capitaine, Urszula Antoniak pour Beyond Words, Iram Haq pour La Mauvaise Réputation, Milad Alami pour The Charmer et Susanna Nicchiarelli pour Nico, 1988, également en présence de Trine Dyrholm qui y interprète une Nico plus vraie qua nature. A noter également que le film Arrhythmia de Boris Khlebnikov sera présenté par l’actrice Irina Gorbacheva.



La section Playtime fera honneur à la créativité européenne et ses formes cinématographiques les plus originales, les plus marquantes. Treize films projetés en présence notamment des cinéastes Christophe Regin, Dominique Savage, Marie Garel-Weiss et de la comédienne Mélanie Thierry qui interprète cette année Marguerite Duras dans La Douleur.


Pidz.com