• Facebook
  • Instagram
  • Twitter Horschamp

Masterclass - Kevin Costner - VO

A l'occasion des masterclass de la Screen Actors Guild Foundation, Jenelle Riley a reçu le 14 novembre 2014 Kevin Costner pour une rencontre d'une heure et demie. Fruit d'un savant métissage (il est d'origine allemande, irlandaise et cherokee), Kevin Costner entreprend d'abord des études de marketing à la California State University de Fullerton durant lesquelles il décide de prendre des cours d'art dramatique. Il obtient son diplôme en 1978 et épouse sa camarade de collège Cindy Silva. Une rencontre avec Richard Burton dans un aéroport est décisive et le motive à quitter son travail pour gagner Hollywood.

 

 

Ses débuts dans le milieu du septième art sont très difficiles. Son premier film, Sizzle Beach, tourné en 1974, n'aura ainsi les honneurs d'une sortie en salles qu'en 1986. Il faut attendre 1984 pour que le destin frappe à la porte de Kevin Costner : il tourne dans Une Bringue d'enfer, un joli succès d'estime, lui donnant l'opportunité de rencontrer le cinéaste Kevin Reynolds, qui deviendra un véritable complice. Il enchaîne alors sur le western Silverado, genre qui occupera une place prépondérante dans sa carrière.

 

En 1987, la ténacité de Kevin Costner semble enfin récompensée lorsqu'il est choisi par Brian De Palma pour incarner Eliot Ness dans Les Incorruptibles. En 1988 et 1989, deux succès naissent de ses interprétations de joueurs de base-ball avec Duo à trois et Jusqu'au bout du rêve. Il fonde alors avec son frère Dan et Jim Wilson la société Tig Productions. Elle sera à l'origine d'un pari risqué et de sa première mise en scène, le western Danse avec les loups, en 1990. Succès planétaire, le film est cité douze fois à l'Oscar et remporte sept statuettes dont celles du Meilleur film, du Meilleur réalisateur et du Meilleur scénario. Toujours en 1990, il tourne aux côtés d'Anthony Quinn dans le Revengede Tony Scott.

 

En 1991, Kevin Costner choisit d'incarner, sous la direction de son ami Kevin Reynolds, un certain Robin des Bois, prince des voleurs. La même année, il tient le rôle principal de JFK, réalisé par Oliver Stone. Enchaînant les succès, il est alors un inoubliable Bodyguardpuis tourne sous la direction de Clint Eastwood dans Un monde parfait. En 1994, il collabore à nouveau avec Reynolds pour les besoins de l'ambitieux film de SF Waterworld (175 millions de dollars de budget) qui réalise un score décevant au box office. Mais le pire est à venir : sa seconde réalisation, Postman (1997), rapporte seulement 20 millions de dollars dans le monde alors qu'elle en a coûté 80...

 

 

 

Kevin Costner doit alors faire face à une période plus difficile : ses films suivants Pour l'amour du jeu (1999) et Destination : Graceland (2001) ne rencontrent pas les faveurs du public. En 2004, il renaît en revenant à la réalisation avec le western Open Range, qui rencontre un accueil très favorable auprès des critiques. Mais l'acteur peine à renouer avec le succès et multiplie les échecs à l'image des Bienfaits de la colère, Coast Guards et Mr. Brooks qui passent relativement inaperçus.

 

Toujours présent, Kevin Costner livre cependant une prestation émouvante d'entrepreneur généreux dans The Company Men en 2011 avant d'incarner le père de Superman dans le lucratif blockbuster Man of Steel en 2013. Cette même année, il reçoit un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière. Actif au niveau des blockbusters, le comédien enchaîne trois films d'action : 3 Days to Kill (2014), The Ryan Initiative et Criminal (2016).

Please reload