MASTERCLASS ROMAIN DURIS

Invité d'honneur des Arcs Film Festival, Horschamp - Rencontres de Cinéma recevra Romain Duris en masterclass le 18 décembre au Cinéma le Coeur d'Or à Bourg Saint Maurice.


En 1994 Romain Duris, abandonne ses projets musicaux et se voit propulser en icône générationnelle du cinéma français en incarnant le personnage de Tomasi dans le Péril Jeune, second long-métrage de Cédric Klapisch, dont Romain Duris ne tardera pas à devenir le comédien-muse.


Son visage, sa voix et son caractère à la fois imprévisible, grinçant, gênant et drôle confèrent à son personnage un parfum de folie qui entoure alors le jeune acteur et inspire d’autres cinéastes, tels qu'Olivier Dahan ou Jan Kounen qui, dans son premier long-métrage Dobermann, forcera le trait entamé par Klapisch pour composer la forme d’un adolescent monstre : déroutant, criard, abracadabrant et d’ores et déjà adulé de tous.


Romain Duris devient un acteur vedette, que l’on appelle et que l’on rappelle. Il s’installe alors dans les filmographies d’Olivier Dahan et Tony Galtif. En 2001 il rencontre Christophe Honoré avec 17 fois Cécile Cassard, qu’il retrouvera cinq ans plus tard avec Dans Paris, portrait qu’il portera à la force de son regard hagard et d’un corps épuisé par la dépression, face à Guy Marchand et Louis Garrel.


Puis arrive l’année 2002 et le film culte d’une génération d’adolescents ayant grandie dans les années 90 et devenue adulte au tournant du 21ème siècle : L’Auberge Espagnole. A 28 ans Romain Duris devient l’acteur le plus populaire de sa génération. Il incarne, dans une vaste partition comique et dramatique, le personnage de Xavier Rousseau. Aux côtés de Cécile de France ou Audrey Tautou, il embarquera son personnage à travers le temps et dans les deux autres films que forme la trilogie de Cédric Klapisch : les Poupées Russes, Casse-Tête Chinois. Une saga cinématographique en forme de films-témoins. Témoins du temps qui passe, des mœurs qui changent et des acteurs qui grandissent. Xavier Rousseau, dont les déboires amoureux, la mélancolie et la charge émotionnelle seront à jamais immortalisés à travers ces trois films et dans le cœur d’une génération de spectateurs, devient vecteur et représentant d’un public amoureux de son porte-étendard.


Insatisfait d’avoir créé un personnage iconique, Duris incarnera aussi, aux côtés d’Eva Green, un emblème de la littérature française. Arsène Lupin prend vie dans un film épique de Jean-Paul Salomé. Romain Duris y est séducteur, espiègle, savant et dandy. Il démontre qu’il peut tout faire et la décennie suivante le prouvera. L'acteur est effrayant, hilarant et ravageur. Il grandit avec Jacques Audiard, Patrice Chéreau, François Ozon et jusqu’à Serge Bozon.


Aujourd’hui quarantenaire, toujours porteur d’un « on ne sait quoi », que d’aucun qualifierait de gueule, de gouaille, Romain Duris a déjà vécu sur un pan du cinéma français et aux côtés d’une génération de cinéastes qui l’ont aimé et semblent avoir créé pour lui, la promesse d’une vie éternelle.


Romain Duris est cette année l’invité d’honneur des Arcs Film Festival. A cette occasion, il répondra à nos questions au cours de deux rencontres exceptionnelles. Projections et discussions (animées par Léolo Victor-Pujebet et Mathieu Morel).

18 décembre 2018 à 15h au Cinéma le Coeur d'Or

De battre mon coeur s'est arrêté suivi d’une discussion avec Romain Buris

animée par Léolo Victor-Pujebet et Mathieu Morel

Mentions légales  |  Contact  |  Partenaires | Devenir Bénévole

Horschamp France | contact@horschampfrance.org

  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter Horschamp