• Facebook
  • Instagram
  • Twitter Horschamp

Masterclass - Alfonso Cuarón - VO

Après la Leçon de Cinéma de Clint Eastwood, c’était au tour du réalisateur mexicain, Alfonso Cuarón, couronné de sept Oscars pour Gravity, de livrer ses expériences de cinéaste en compagnie du critique français Michel Ciment pour lui donner la réplique. Amusé, rieur, et à la fois ému, le réalisateur a commenté ses débuts, ses choix de films et sa relation avec l’industrie du cinéma américain. 

 

 

Après une longue carrière à la télévision et un succès au cinéma avec la comédie noire Uniquement avec ton partenaire, Alfonso Cuaron quitte son pays natal pour réaliser de nombreux épisodes de la série américaine Fallen angels. Ces derniers lui permettent de décrocher ses premières récompenses. 

 

Son ascension à Hollywood est ensuite assez rapide : en 1993, il réalise La petite princesse, pour lequel il reçoit un chaleureux accueil critique et public. Pour son troisième long-métrage, le cinéaste choisit de mettre en scène l'adaptation contemporaine du classique de Charles Dickens De grandes espérances (1998), avec notamment Ethan Hawke, Robert De Niro, Anne Bancroft et Gwyneth Paltrow. Avec Y tu mama tambien en 2001, Cuaron retourne au Mexique et signe son premier film en langue espagnole depuis dix ans. C'est aussi avec ce drame qu'il fait ses premiers pas en tant que producteur. Pour l'occasion, il crée sa propre société : Bésame Mucho, installée dans les locaux de la Warner Bros. Très remarqué, le film reçoit de nombreuses récompenses, dont le Prix du scénario à Venise. 

 

En 2003, repéré pour son travail sur Une petite princesse, le cinéaste est contacté par les producteurs de la saga Harry Potter pour mettre en scène le troisième opus de la série, Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban. Après avoir instillé de la noirceur dans l'univers du jeune sorcier, le cinéaste se projette dans un futur inquiétant avec Les Fils de l'homme, une fable d'anticipation portée par Clive Owen. Après sept ans d'absence au cinéma, le cinéaste atypique revient avec un thriller de science-fiction pour lequel il utilise plusieurs techniques expérimentales. Gravity est centré sur le personnage interprété par Sandra Bullock, qui se retrouve livrée à elle-même au beau milieu de l'espace suite à une mission qui a mal tourné. Présentant de nombreux plans séquences "choc", le long métrage est composé majoritairement à partir d'images de synthèses.

 

 

Please reload