Masterclass Jean-Pierre Jeunet


Le cinéma de Jean-Pierre Jeunet est à la France contemporaine ce que l’Illiade est à la Grèce Antique, un miroir sublimé, empreint de fantasmagories et de magies, rassemblant les figures emblématiques et les caractères singuliers d’une culture commune, transformant le langage populaire en poésie salvatrice, élevant les sonorités ordinaires dans les sphères du surnaturel, réinterprétant les lieux commodes en théâtre de l’inattendu et transposant un monde bien réel au cœur d’un chant bâtisseur, véritable condensé de récits collectifs, d’attitudes propres et de visions partagées par chacun. Jeudi 7 décembre 2017, Horschamp - Rencontres de Cinéma le recevra en masterclass au Gaumont les Fauvettes suite à la projection de son film La cité des enfants perdus.

Si la culture française devait élaborer une forme de mythologie, l’œuvre de Jean-Pierre Jeunet pourrait largement prétendre à ce titre.

Sur la planète Jeunet, un regard d’enfant se pose sur un monde d’adulte. Une interprétation abstraite façonne et reproduit sur grand écran, une réalité concrète. La simplicité devient une religion, la guerre devient un tableau pictural, la monstruosité devient l’expression de notre humanité et l’imagination, une lentille convergente faisant de chaque détail de notre monde, même les plus sombres, une source d’amusement et surtout, d’émerveillement.

En près de 40 ans de carrière, Jean-Pierre Jeunet a su composer un véritable cabinet de curiosité qui attise l’appétit et l’attention des spectateurs du monde entier. A travers 7 long-métrage et presque autant de courts, le cinéaste magicien construit un univers à l’image de notre monde ; merveilleux mais emplit de saletés, aussi effrayant qu’exaltant et régit par les logiques d’une belle absurdité, d’une impitoyable naïveté et d’un envoutement acerbe.

La magie Jeunet opère dans un savoureux mélange de genres et de couleurs, d’émotions et de valeurs humaines. Jamais une imagerie si teintée de surréalisme n’aura su toucher d’aussi prêt la véracité de notre planète et des petits êtres qui le peuple, divins ou monstrueux ; c’est pour cette raison que sommeille en chacun de nous un cœur battant et sensible à la beauté lyrique, tantôt virulente et tantôt parnassienne, d'une des œuvres les plus imaginatives du cinéma français.

Réservez vos places dès aujourd'hui

#HORSCHAMP #MASTERCLASS #Fauvettes

275 vues
  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter Horschamp