21•22

culture(s)

 
Harry Gruyaert.jpg

Harry
Gruyaert

24.NOV

Dialogue avec Harry Gruyaert

24.11.21 Gaumont les Fauvettes

animé par Léolo

Cycle Capture(s)

 

Harry Gruyaert, né à Anvers en 1941 et membre de l’agence Magnum Photos depuis 1982, est connu pour son travail photographique sur la couleur. Il a beaucoup travaillé au Maroc, aux Etats Unis, en Europe et en Inde. Il a également réalisé de nombreuses photos sur la Belgique, son pays natal, qui ont été publiées dans deux livres, Made in Belgium et Roots.



 

Les nombreuses autres publications d’Harry Gruyaert - Morocco, Rivages, East/West, Last Call ou India sorti en 2020 ... témoignent de sa faculté à travailler dans les environnements les plus divers.

 


« Pour moi, la photographie n’est pas seulement une affaire de composition ou de couleur, elle doit aussi parler du lieu et de l’époque » dit-il a propos de ses images.
En retravaillant à partir de ses archives, Harry Gruyaert a récemment commencé à produire, en collaboration avec le réalisateur Valéry Faidherbe, de courtes séquences destinées à être projetées. Accompagnées d’une bande son originale créée par Tuur Florizoone, elles donnent une nouvelle dimension à ses images et révèlent la qualité cinématographique spécifique de son travail.



 

Harry Gruyaert vit à Paris. Il est représenté par Magnum Photos et Gallery Fifty One à Anvers.

_

MADE IN BELGIUM
2019 | 12’23

Entre 1970 et 1980, alors qu’il a quitté sa Belgique natale et qu’il vit maintenant à Paris, Harry Gruyaert décide d’y retourner pour faire un travail photographique. Dans ce pays, avec lequel il entretient une relation complexe, tout lui paraît gris. Pendant les deux premières années, il va donc travailler uniquement en noir et blanc jusqu’à ce que la découverte d’une certaine beauté de la banalité lui ouvre le champ de la couleur. Une révélation.

ON THE ROAD FROM L.A to LAS VEGAS
2021 | 6’36

En 1981, Harry Gruyaert entreprend un road trip qui le mène, entre plages et désert, motels, stations services et voitures rutilantes, de Los Angeles à Las Vegas. Renonçant à la facilité des effets de lumière et des jeux de néons nocturnes, il décide de photographier cette ville en plein jour, dans la lumière brutale du soleil, pour traduire au mieux l’absurdité et l’infinie tristesse qui se dégagent de ce temple du divertissement voué à l’adoration du dieu Dollar.

MOROCCO
2021 | 18’32

Lorsqu’il découvre le Maroc en 1975, Harry Gruyaert tombe amoureux de ce pays où il ne cessera de retourner pendant plus de quarante ans. Fasciné par l’harmonie entre ses paysages et ses habitants, il le sillonne à bord de son camping-car Volkswagen, des montagnes de l’Atlas aux bords de la Méditerranée, des villages les plus reculés aux faubourgs des grandes villes, pour tenter de traduire en images la force des émotions ressenties lors de son premier voyage.

_

Rencontre avec Harry Gruyaert le 24 novembre 2021

au Gaumont les Fauvettes, dans le cadre du cycle Capture(s)

en partenariat avec Magnum Photos et la Galerie Fifty One

Capture d’écran 2021-11-04 à 12.39.28.png

HORSCHAMP

© 2021

about     contact    partenaires

contact@horschampfrance.org

50, rue des Tournelles, 75003 Paris